CES RÊVES QUI NOUS TRAVAILLENT

Un atelier d’écriture avec Caroline Lamarche

Dans le prolongement de notre projection-débat du 18/09 au Cinéma le Parc…

L’esprit du film de Sophie Bruneau, Rêver sous le capitalisme, s’inspire d’un ouvrage de Charlotte Beradt intitulé Rêver sous le IIIe Reich : il met en scène la réponse de l’inconscient dans un contexte d’oppression ou dans des situations qui réduisent l’individu à l’impuissance. 

De même, proposer un atelier d’écriture au départ des rêves des participants, c’est, dans le respect de l’intimité de chacun, donner une forme à ce qui nous oppresse ou, au contraire, nous ouvre une porte inattendue.

Mettre à distance notre émotion et l’approfondir par l’écrit permet aussi (éventuellement) de la rendre partageable. Et si les textes les plus forts naissaient de nos rêves nocturnes ? 

Apportez un rêve (ou deux)… Ou bien inspirez-vous des propositions qui vous seront faites et lancez-vous dans un exercice d'écriture riche en possibilités ludiques. 
Au terme de l'atelier, peut-être aurez-vous expérimenté le pouvoir transformateur des images.

Thème: 
Divers