Jazz & politique 3 : Hervé Krief

Rencontre-débat + concert

Né en 1967, Hervé Krief a été musicien professionnel pendant 30 ans, en tant que guitariste de jazz sur la scène française et internationale.
Beaucoup de projets ont parsemé ces trois décennies, notamment son grand orchestre (avec entre autres Antoine Illouz, Philippe Sellam, François Corneloup, Dominique di Piazza, François Verly, etc.), le funk avec Joseph Bowie, jusqu'à une session d'enregistrement avec Miles Davis !
L'album Toi qui marches (2014) marque son infléchissement vers la cause militante, avec ses chansons de résistance contre l'ordre capitaliste et productiviste. Car aujourd'hui, Hervé a changé de vie, il a renoncé à sa carrière dans le show business et s'est installé dans un éco-village dans la Creuse. Le déclic s'est produit à l'occasion de la crise financière de 2008, qui l’a « réveillé ».
Dix ans plus tard, il publie son premier essai, Internet ou le retour à la bougie, où il livre un réquisitoire contre l'invasion numérique et ses ravages psychosociaux, neurologiques, professionnels, économiques et écologiques.
« Le 19e siècle s’est attaché à détruire les savoir-faire, le 19e siècle a détruit les savoir-être ensemble et le 19e siècle s’affaire à la destruction des savoir- penser », peut-on y lire.
En conclusion, il invite à la création de communes libérées de l’État, de la hiérarchie, du salariat, du marchandage, de la laideur, des ersatz et de la peur. Des communes qui « devront probablement s’éclairer à la bougie », ose-t-il écrire.

Hervé continue à jouer de la musique, mais dans des conditions strictement acoustiques, et à une échelle géographique limitée, de manière à pouvoir se déplacer en train.
À Barricade, il présentera un hommage, unplugged comme il se doit dorénavant, au bluesman Robert Johnson. L’occasion de découvrir une personnalité attachante à la trajectoire artistico-existentielle rare.

La soirée sera animée par Bernard Legros & Jean-Pol Schroeder.

Thème: 
Divers