Micro-ouvert carnavalesque en mémoire de David Graeber

"Vivez comme si vous étiez déjà libre" écrivait David.

Ceci est une invitation à mettre de la vie dans nos rues tout en rendant hommage à David Graeber, anthropologue et militant anarchiste d'Occupy Wall Street mort ce 2 septembre 2020.

L'invitation émane de sa femme Nika et de quelques un·es de ses ami·es : "David aurait été gêné par un enterrement axé uniquement sur le passé et en costumes sombres."

Pour David, l'anarchisme était "quelque chose que l'on fait" plutôt qu'une identité, et c'est dans cet esprit que l'invitation appelle à un carnaval mystérieux et ludique, débordant de solidarité. Un leitmotiv du carnaval est de rire face à la mort, cela peut être la chose la plus utile à faire dans des situations horribles. Comme nous le savons tous, David adorait plaisanter. D'ailleurs, ses derniers mots étaient une blague. Il aimait aussi se déguiser dès qu'il en avait l'occasion...

Inspirés par le principe du micro ouvert du mouvement Occupy, nous vous demandons, à un moment donné de votre carnaval, d'ouvrir un espace pour que les gens puissent parler et partager des idées.

Que vous soyez seul·e chez vous et que vous vouliez juste lire votre passage préféré de son œuvre, ou un collectif d'activistes désirant envahir les rues avec une assemblée de masse ; que vous soyez un groupe d'universitaires dans une salle de séminaire ou des combattant·es en première ligne ; que vous soyez dans un squat ou en excursion anthropologique, dans un camp de protestation ou un musée, n'importe quel endroit peut accueillir un carnaval commémoratif. La règle est simple : "Apportez un masque" (plus dans le style carnaval que covid, bien sûr).

Des dizaines d'événements sont déjà prévus, notamment au Zuccotti Park NY, au Rojova, sur la zad, en Corée, en Autriche, à Berlin, à Londres.

Nous vous donnons donc rendez-vous ce dimanche 11 octobre à 17h30 sur l'esplanade St Léonard (du côté rond-points) pour créer ensemble un espace de micro ouvert. Tous les types de prises de parole seront les bienvenues, de participant·es comme de passant·es : témoignages déconfinés, coups de gueule, coups de cœur, contes aventureux, poèmes à l'eau de rose, textes politicochiants, impros foireuses, slameurs ratés, rappeuses confirmées, idées en passant, sketchs marrants, sketchs pas marrants, chorales ou instruments ... Bref, il y a de la place pour tout ce que vous voudrez !

Venez si possible avec un masque carnavalesque (pas du tout obligatoire pour prendre le micro). Un peu de matériel sera disponible pour s'en fabriquer sur place. Merci de respecter une distance solidaire envers les personnes qui ne vous auront pas exprimé le désir d'être rapprochées.

On vous informe aussi de la possibilité d'aller s'échauffer au micro ouvert mensuel de la Casa Nicaragua à 16h avec le Lab'Oratoire (il faut les prévenir si vous y allez) : http://casanica.org/le-lab-oratoire/

Contact : stephaneatbarricade.be

Thème: 
Divers