Célébrons et tirons des leçons de la victoire contre Aube Dorée

Ce 7 octobre 2020, le verdict est enfin tombé : le parti néo-nazi Aube Dorée a été reconnu comme organisation criminelle par la Cour pénale grecque

La victoire est historique à plusieurs points de vue. Elle l’est pour le mouvement antifasciste qui se bat depuis des années contre la montée de l’extrême droite, du néofascisme et contre toute la violence sociale, politique et physique qui en découle. Elle l’est aussi pour l’ensemble de la société grecque, et pour l’ensemble des peuples d’Europe voire au-delà.

Le procès a duré 5 ans et demi, 453 audiences ont été tenues, 65 accusés se sont retrouvés devant la Cour pénale, dont la grande majorité - 53 - a été condamnée. Cette condamnation nous la devons à toutes ces personnes et groupes qui ont organisé d’innombrables discussions publiques, des enquêtes populaires, des rassemblements, des festivals et concerts, ou qui ont distribué des affiches, des tracts, qui ont récolté des témoignages, qui ont rédigé des comptes-rendus, qui ont diffusé l’information, etc, etc.

Aujourd’hui, le parti Aube Dorée a disparu, 8 millions d’euros ont été confisqués, les bureaux du parti ont fermés et les bureaux de certains partis alliés aussi.

C’est pour rendre hommage aux nombreuses victimes, pour mettre en lumière toute l’énergie du mouvement antifasciste grec, pour en tirer quelques leçons, mais aussi pour célébrer ensemble cette victoire que nous organisons une discussion ouverte ce samedi 17 octobre à Barricade à 20h30.

Thème: 
Divers