"Sans-papiers" - Comment soutenir ?

Projection, rencontre et discussion

Si pour certaines personnes, le passage de frontières rime avec voyages, vacances ou encore sentiment de liberté ; pour de nombreuses autres cela signifie violence, répression, expulsion et exclusion.

Le facteur déterminant est la possession de « bons » papiers, de « bons » passeports, de la « bonne » nationalité.

Pour ceux et celles qui n’en disposent pas, les personnes que l’on nomme les « sans-papiers », la réalité du quotidien est très précaire, rythmée par la crainte incessante d’être contrôlé·e ou d’être arrêté·e, voire emmené·e en centre fermé.

Parce que le gouvernement belge reste sourd aux revendications concernant les personnes « sans-papiers », plus de 400 personnes ont entamé il y a plusieurs semaines, une grève de la faim.
 
Malgré la situation de plus en plus critique des « sans-papiers » en grève, Sammy Mahdi, Secrétaire d’état à l’asile et à la migration (ainsi que le gouvernement dans son ensemble), reste inerte et maintien sa position : il n’y aura pas de régularisation collective.

Cette grève de la faim n’est pas un « chantage » comme le prétend le secrétaire d’état, il s’agit bien, au contraire, d’un acte de résistance à une politique migratoire abjecte.

---

Rendez-vous ce mardi 13 juillet à 19h à Barricade pour une projection-rencontre du documentaire Dis Papa, quel jour ça ira pour les papiers ?
suivie d’une discussion avec, entre autres, La Voix des Sans-Papiers de Liège, un membre du groupe de soutien à la grève de la faim des "sans-papiers".

---

Réservation indispensable auprès de florenceatbarricade.be

Thème: 
Divers