Vernisage de l'expo "Carte blanche à Rebecca Ann Rosen"

Dans le cadre du Festival voix de Femmes 2021

Dans le cadre du Festival Voix de Femmes 2021 - Dis/continuer, nous avons le plaisir d'accueillir :

"Une exposition carte blanche à Rebecca Ann Rosen, qui rassemble 8 illustratrices et/ou bédéistes dans dans 4 lieux à Liège — la Galerie Rature (KulturA.) et les librairies Livre aux Trésors, La Grande Ourse et Entre-Temps. 

Rassemblées autour de la notion de transmission, au sens le plus large du terme, elles sont exposées en binômes : chaque lieu accueille un dialogue entre deux œuvres, à la fois complémentaires et contrastées. Et les lieux dialoguent entre eux. Il est ici question des luttes politiques dont on hérite (PATU et B. Carrot), de relations familiales (Alix Garin et Sophie Ung), d’objets et de traumas (Noémie Marsily et Julie Delporte), ou d’histoires anciennes à réécrire (Séraphine et Rebecca Ann Rosen).

Chacune de ces artistes a inspiré - et inspire encore - le travail de Rebecca Ann Rosen. Les rassembler ici souligne aussi l’importance de la mise en lien et de la transmission dans le processus créatif."
---

La librairie Entre-Temps exposera des oeuvres de :

  • B. Carrot - Originaire de Jérusalem et désormais installée à Nijmegen, aux Pays-Bas, B. Carrot est autrice de bande dessinée. Formée à l’école Sint Lukas à Bruxelles, son œuvre s’intéresse aux expériences humaine, leurs liens à leur environnement et la complexité qui en découle. Elle explore des thèmes politiques comme l’immigration, le féminisme, la lutte des Palestinien·nes et l’industrie agro-alimentaire.

Le roman graphique Alle dagen ui, son projet de fin d’étude, à été publié en 2020 par Soul Food Comics. Il raconte l’histoire vraie de Saied, demandeur d’asile égyptien, et dresse un portrait critique de la politique migratoire néerlandaise.

Page de l'artiste : http://bcarrot.nl

  • PATU : Installée à Berlin, PATU est illustratrice, dessinatrice et autrice de bande dessinée. [Dans ses] productions, on trouve les engagements qui la traversent : Une petite histoire du féminisme (Die kleine Geschichte des Feminismus) avec Antje Schrupp en 2015, Homestories, une bande dessinée en 2 volumes consacrée à la diaspora coréenne de Vienne en 2017 et, plus récemment, Aquarium, en 2020 : une bande dessinée consacrée à l’exclusion et aux attentes stéréotypées auxquelles les personnes racisées font face dans le milieu de la BD. 

En général, il semblerait qu’on trouve plutôt PATU ébouriffée, derrière une haie compacte parmi des plantes grimpantes, immergée dans une discussion avec des chats sauvages, échangeant des rêves, des fanzines, et des dessins qui cassent l’asphalte.

Page de l'artiste : https://www.patupatu.com

Thème: 
Librairie