Pierreuse

Pierreuse est un sous-quartier populaire du quartier du Centre à Liège. Il est situé au pied de la Citadelle et derrière le palais des Princes-Évêques de Liège et la gare de Liège-Palais.

Axe de communication très pentu jusqu'aux hauteurs de Sainte-Walburge et reliant, dès le VIIIe siècle, la Civitas Leodio à la Civitas Tungrorum, l'actuelle rue Pierreuse était, à l'époque, envahie par des torrents de boue charriant des pierres après de fortes précipitations. Les habitants, pour faciliter le charroi important, prirent l'habitude de disposer des pierres en lignes parallèles sur la chaussée permettant la circulation pendant et après la pluie. La rue fut ainsi baptisée È pirheuse (« En pierreuse » en wallon).

Vers l'an 1000, Notger, premier prince-évêque de Liège, fait ériger une immense fortification qui relie différentes églises de la cité. Afin de se fournir en pierre, il fait ouvrir plusieurs péris (« carrières de pierre » en wallon) derrière son palais. Ces tranchées, creusées dans les flancs de la colline, montent depuis la vallée de la Légia jusqu'à l'actuelle citadelle. L'une d'entre elles à donné naissance à l'actuel Au Péri.

Le quartier devenu prolétaire avec la révolution industrielle apparue pendant la seconde moitié du XIXe siècle fait aujourd'hui l'objet d'une réhabilitation et de l'implantation de couches sociales plus aisées. Il est également connu pour les nombreux combats menés contre les grands chantiers — réaménagement de la gare de Liège-Palais et extension du palais de justice — qui l'ont modifié. Une trentaine d'associations à but non lucratif ont leur siège en Pierreuse.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierreuse