Les Féministes à la conquête de l'espace public

Une analyse de Sylvie Boulvain - 2020

De nos jours, de plus en plus d’actions féministes originales sont menées dans l’espace public : des collages dénonçant les féminicides, des mises en scène choc concernant le viol, des happenings interpellant sur le har-cèlement de rue, des chorégraphies criant le ras-le-bol des droits bafoués n’en sont que quelques exemples. Le point commun en est l’incarnation matérielle des revendications portées et défendues dans l’espace public. Car là est bien l’enjeu : sortir ces « problèmes de bonnes femmes » de la sphère soi-disant privée (qui ne regarde qu’elles) pour les porter au milieu de la place publique : lieu du débat, du pouvoir et de la citoyenneté.Mais celles que les médias appellent les « nouvelles » féministes ne se cantonnent pas à investir les rues et grands-places pour interpeller sur leurs luttes : mettant à profit les outils numériques actuels, elles s’emparent également des forums, blogs et autres réseaux sociaux.Parfois moquées pour ces raisons (militer derrière son clavier semble risible et bien dérisoire pour certain·e·s), il n’en reste pas moins qu’elles incarnent une nouvelle forme de militance féministe. Alors, en quoi cette dernière consiste-t-elle ? De quoi est-elle l’héritière ? Comment fonctionne-t-elle et quels en sont les objectifs ?

Dans cette analyse, nous allons commencer par balayer succinctement les grandes étapes du mouvement féministe, ses luttes et moyens d’action, pour ensuite proposer une approche différente de l’espace public comme lieu des enjeux politiques et, partant de là, nous intéresser aux moyens d’action contemporains et en dégager les mécanismes, desseins et leur nécessité.
 

Thème: 
Féminisme