Maternité et féminismes - De l’aliénation à la possible réconciliation

Une analyse d'Élisabeth Meur-Poniris

Les mouvements féministes français des années 1970, et principalement ceux conduits par le MLF – Mouvement pour la Libération des Femmes –, ont milité et travaillé à l’acquisition de droits pour l’accès à la contraception et à l’avortement libre et gratuit. Ces mouvements ont permis aux femmes occidentales de se libérer d’une identité monolithique qui reposait quasi uniquement sur la maternité. En affirmant le droit des femmes à disposer de leur corps comme elles le souhaitent, le MLF entendait ouvrir le champ des possibles. Depuis, on assiste, dans certaines sphères, à une polarisation appauvrissante des discours : il y aurait d’un côté les mères esclaves, de l’autre les égoïstes nullipares. La question reste donc ouverte, et brûlante : une maternité féministe est-elle possible ?

Télécharger la publication: 
Icône PDF 2019_analyse_maternite-et-feminismes.pdf
Thème: 
Féminisme