La post-vérité : Une maladie intellectuelle guérissable

Une analyse de Jean-Jacques Rosat - 2018

Il est un mal qui ronge nos démocraties. Sous les habits de la nouveauté, rien d’inédit, mais un péril réel. Il s’attaque à l’un des fondements de notre savoir commun, en un mépris affiché et cynique pour la vérité. Ce qui est plus neuf est que cet acide porté à la vérité objective l’est par des hommes puissants, à la tête de démocraties abusées (Trump, Orban, Salvini…). Le mal n’est pas incurable et un passage par le penseur George Orwell nous aidera à remettre les choses en perspective et à nous rappeler que nous ne sommes pas entièrement désarmés.

---

Jean-Jacques Rosat est professeur de philosophie et éditeur.
Il est chercheur associé à Barricade.

 

Thème: 
Divers