Pour qu’un enfant grandisse, il faut tout un village

Une analyse de Nicole Van Enis - 2018

Une caractéristique commune des mouvements des femmes, dans leur diversité historique et culturelle, est de repenser la vie en commun, d’imaginer, de formuler, pourquoi pas, des utopies. Ces dernières n’ont pas pour objectif de démontrer qu’elle sont réalisables ou de justifier pourquoi elles ne sont pas réalisées mais de voyager, de stimuler l’imagination.
Le thème de « l’alloparentalité » est décrit dans des récits anthropologiques comme une entraide au sein de la famille élargie. Pourquoi ne pas aller plus loin et considérer les enfants comme un « bien commun » de toute la communauté ? Quels avantages en termes d’ouverture et de stimulation pourraient en tirer les enfants ? Et quels avantages en termes de qualité de vie pourraient en tirer les femmes et les parents dans leur ensemble ?

Thème: 
Féminisme