L'accord sur le commerce des services

par Alice Minette - 2014

Analyse

Un ami qui en veut à votre bien
 

« Nous considérons toujours les services comme une monnaie d’échange ; on pourrait faire des concessions si l’on obtenait quelque chose en retour. C’est cette logique qui oriente la négociation des services. La prémisse selon laquelle “la libéralisation est quelque chose de bon [en soi]” n’entre pas en ligne de compte. Nous ne croyons pas en cette doctrine. En fait, ce discours m’énerve. Ici, personne n’y croit, même pas ceux qui la prêchent ».

 

Thème: 
Divers