Appel à témoignages

Qu’est-ce que la crise sanitaire actuelle — et celles économique et sociale qui y sont liées — nous dit du travail ?

Illustration : Hugo Gernsback wearing his Isolator, which eliminates external noises for concentration, in Science and Invention, juillet 1925. Syracuse University Libraries, Special Collections Research Center.

 

> La version pdf du texte ci-dessous est disponible  ici.

Le 1er mai dernier, nous lancions un appel à témoignages : quels impacts le covid-19 et ses crises ont-ils eus sur votre travail, sur vous ? 
Aujourd’hui, comme la bestiole, nous nous adaptons. On déconfine ? Nous prolongeons! 
Le retour au travail se fait (parfois) peu à peu, selon des règles qui relèvent parfois du bien belge vogelpik.
Poussé·e·s par la curiosité et le souci de garder des traces de ce que nous vivons, bien inégalement, l’appel est reconduit. 
Dites-nous et nous vous raconterons (et recontacterons!). Chaque histoire compte! Date butoir: 15 juillet
Pour témoigner, c’est par ici: dossierthematiqueatbarricade.be

Appel à témoignages
---
La période de crise que nous vivons actuellement interroge de nombreux aspects de notre société. Parmi eux, le travail. Pour certain·e·s, celui-ci est mis à l’arrêt (chômage technique, annulation de contrats), pour d’autres, il est particulièrement vivant en ce moment (métiers du soin, du nettoyage, du maintien de l’ordre public, de la distribution, du monde agricole, etc.), pour d’autres encore, sa forme se voit modifiée (réaffectation, nouvelles formules à imaginer, télétravail – avec ou sans garde d’enfants à gérer). Quelle que soit votre situation, le contexte actuel implique et nécessite une bonne dose d’adaptation. Le travail se réinvente. Il est tantôt revalorisé, tantôt dévalorisé, tantôt complètement impensé. Le sens de notre travail est impacté, les remises en question sont légion.

L’équipe publications de Barricade souhaite cette année interroger le travail : celui qui fait souffrir, celui qui fait frémir, celui qui nous travaille. Pour cela, nous aimerions vous entendre, récolter vos témoignages : à quelles modifications faites-vous face quant à votre travail actuellement ? Votre perception de celui-ci et le sens que vous lui donnez s’en voient-ils impactés ? Comment ?

Concrètement, comment ça se passe ?
---

- 1. Vous témoignez. Pour ce faire, plusieurs possibilités : vous nous envoyez un témoignage écrit et/ou nous fixons un moment pour une interview (par téléphone ou visioconférence).

  • Prenez contact avec nous via l’adresse dossierthematiqueatbarricade.be (subject: Appel%20%C3%A0%20t%C3%A9moignages%20-%20Travail) , communiquez-nous votre numéro de téléphone et on vous rappelle.
  • Nous arrêterons la collecte de témoignages le 15 juin 2020.

- 2. Nous récoltons. Vos témoignages et réflexions alimenteront une (ou plusieurs) publication(s).

- 3. Cette publication paraitra à l’automne 2020. Elle sera publiée sur le site de Barricade et sera également éditée en version papier et mise à disposition du public dans nos locaux et lors d’événements ciblés.
 

À qui s’adresse cet appel à témoignages ?
---

À tout le monde ! Nous souhaitons recueillir des témoignages très diversifiés ! Que vous soyez actuellement au chômage ou au chômage technique, en travail déclaré ou non, indépendant·e ou artiste privé·e de travail, travailleur ou travailleuse sans emploi
(aidant·e-proche, bénévole etc.), en télétravail, au travail à votre poste habituel, au travail avec des règles de protection (matérielles ou de distanciation) supplémentaires, réaffecté·e à un autre poste,… toutes vos situations nous intéressent, même celles auxquelles nous n’avons pas pensées ! Notez que vos témoignages pourront être anonymisés si vous le souhaitez.

À quoi s’intéresse-t-on ?
---
Depuis le début de cette crise sans précédent dans notre pays, nous constatons d’énormes bouleversements dans le monde du travail, quel que soit le secteur.
Certains métiers sont soudainement hypervalorisés (à juste titre !) alors qu’ils étaient jusqu’alors « sous-considérés ». Ils apparaissent aujourd’hui comme essentiels (on pense notamment aux infirmier·e·s et aide-soignant·e·s, aux puéricultrices, aux instituteurs et institutrices, aux caissier·e·s, aux éboueurs et éboueuses…) ; ces métiers mettent paradoxalement en exergue (et en valeur) le travail des femmes et des personnes les plus précaires.
Certains métiers sont mis sur le devant de la scène politique : on voit (ré)apparaitre et (re)valorisé le rôle de l’expert et des scientifiques dans les débats politiques et médiatiques.
De nombreuses personnes sont en télétravail forcé, ce qui interroge le rapport à l’autre et l’importance des relations non-virtuelles, mais également les modes de surveillance et de contrôle du travail (par les pairs et par la technologie).
De nombreuses personnes se retrouvent sans travail (qu’elles soient indépendantes, artistes, ou au chômage technique), impactant à la fois les rentrées financières mais également le sentiment d’utilité au sein de la société.
La surveillance généralisée au travers de la police et des moyens de surveillance – drones, caméras – devient prépondérante, avec les abus que l’on observe – violences policières en recrudescence.
La souveraineté alimentaire sur nos territoires est mise en avant (la crise étant un excellent révélateur des limites de notre système alimentaire) et l’agriculture locale est revalorisée (avec tous les métiers qui y sont liés).
De nombreuses personnes sont actuellement sans emploi (en lien ou non avec la crise), ce qui ne signifie pas qu’elles ne travaillent pas (que ce soit bénévolement, ou pour venir en aide à des proches par exemple).
La liste est encore longue… toutes les activités sont impactées, et les exemples ne manquent pas.

Pour orienter votre réflexion, quelques petites questions à méditer avant de nous contacter :

  • Quel impact a cette crise et/ou le confinement sur le sens de votre travail ?
  • Quel impact a cette crise et/ou le confinement sur la surveillance faite ou ressentie de votre travail (autosurveillance et pression individuelle, surveillance et comptes à rendre entre collègues, surveillance par votre hiérarchie, surveillance par un organisme de contrôle/d’allocations etc.), particulièrement pour ceux et celles qui télétravaillent ? Comment vivez-vous la tension entre nécessaire productivité et sentiment de culpabilité ?
  • Quel impact a cette crise et/ou le confinement sur la (dé)considération et la (dé)valorisation de votre travail ?
    • Considération de soi à soi — Comment je considère mon travail actuellement ? Quelle différence par rapport à avant ? Plus ou moins valorisé ?
    • Considération des collègues et/ou de votre hiérarchie — Comment mes collègues/supérieur·e·s considèrent mon travail actuellement ? Quelle différence par rapport à avant ? Plus ou moins valorisé ?
    • Considération de la société — Comment la société considère-t-elle mon travail actuellement ? Quelle différence par rapport à avant ? Plus ou moins valorisé ?

D’avance merci pour vos témoignages, ils sont précieux pour nous aider à réfléchir et analyser la diversité des situations de travail qui se voient impactées dans la crise actuelle !

---
Présentation du projet éditorial
---
Lancé en 2010, le pôle « Publications » de l’asbl Barricade est consacré à la rédaction et l’édition d’analyses. Inscrit dans une démarche d’éducation permanente, ce pôle éditorial vise à offrir des articles qui suscitent de l’étonnement, alimentent une réflexion, nourrissent des perspectives d’actions, à l’attention de divers publics et secteurs d’activités : associatif, militant, scientifique, étudiant, services publics, etc.

La culture du débat est au cœur du projet éditorial de Barricade. Nous voulons faire se rencontrer et dialoguer différents points de vue et différentes manières d’écrire, dans le respect des valeurs qui nous sont chères : féminismes, justice sociale, interculturalité, alternatives, impertinence, et esprit critique.

Thème: 
Divers